L’IBENGE et le RENARD 

Maitre Ibenge sur terrain coachait
Visait bien la victoire

Herve Renard par orgueil exagéré

Lui tint à peu près ce discours de gloire:
Oh mon cher Florent Ibenge

Que tu es petit et me semble inexpérimenté

Sans mentir,mon frère, ton CV

Ne rapporte au CAN aucun trophée
Tu es le foetus du foot, tu vois…

A ces mots Ibenge ne se sent plus content

Et pour montrer ses exploits

Il classe le rescapé Kabananga

Et ce dernier fait bouger le bois
Hervé Renard se saisit et dit ces mots

Ah Ibenge,j’apprends que dans la vie

Il ne faut pas traiter un inconnu de petit

On ne connait pas caillou qui tue l’oiseau
Cette leçon chante mieux que coq

Cette leçon prêche quiconque

Habitant villa ou bicoque

Consommateur ou pas du porc
Maroc a pris une Mongo

Kabila déjà dans le bulongo

On se souvient d’il y’a 16 ans

D’ailleurs c’est aussi le 16
Si ‘jétais président.
Fidèle Awazi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *