Politique Société

Levée de la mesure contre la circulation des taxis-motos après 18 heures à Kinshasa

Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta Yango a levé la mesure, interdisant aux taxi-motards de circuler après 18 heures dans la ville. Il l’a dit aux concernés, jeudi 24 novembre, au cours d’une réunion dans son bureau de travail à Kinshasa.

«Parlez avec le ministre des Transports mais en attendant j’ignore la mesure vous interdisant de circuler après 18 heures. Je vous demande de faire prévaloir la discipline et non le triomphalisme», a souligné André Kimbuta.

Le gouverneur de Kinshasa justifie sa décision par le souci d’éviter les difficultés de transports aux populations des communes péri-urbaines.

André Kimbuta a également appelé les taximen motos à dénoncer les malfrats qui s’infiltrent parmi eux.

De leur côté, les motards ont salué la décision du gouverneur de Kinshasa qui leur autorise à nouveau de circuler librement à Kinshasa.

«Nous sommes dans la joie de voir qu’André Kimbuta est un gouverneur qui sait gérer ses administrés. Nous avons cherché en vain du boulot dans cette ville. C’est avec ces motos que nous prenons en charge nos familles. Et puis, c’est à partir de 18 heures que le vrai travail commence. On est content de cette levée de mesure», a rapporté un motard.

L’inspecteur provincial de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama avait interdit, depuis le 14 novembre, la circulation des motos après 18 heures. Il affirmait appliquer la mesure prise par «les autorités politico-administratives» pour mettre fin à l’agression des taxi-motards et leurs clients.

 

Radio Okapi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *