Business Politique Société

L’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) dénonce la limitation d’utilisation des réseaux sociaux

​RD Congo –  Communiqué

_____________________________________________

Le 08 aout 2017
L’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) dénonce la limitation d’utilisation des réseaux sociaux depuis ce mardi 8 aout 2017 en RDC.

En effet, l’accès aux réseaux sociaux et le partage des fichiers multimédias ont été réduits au minimum à travers le pays ce mardi, journée décrétée « morte » par le Rassemblement de l’opposition.
MILRDC note que la veille, journée marquée par des violences ayant occasionné au moins 17 morts à Kinshasa, Matadi et Moanda, l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) a sommé les opérateurs des télécommunications de restreindre le partage d’images dans l’ensemble du pays.
_« En vue de prévenir les échanges abusifs des images via les réseaux sociaux entre abonnés de votre réseau, je vous prie de prendre, dès réception de la présente, les mesures techniques préventives susceptibles de réduire au strict minimum la capacité de transmission des images »_, a enjoint l’ARPTC dans la correspondance signée par son Président, Oscar Manikunda. 
MILRDC constate ce matin que des millions de ses lecteurs ont du mal à accéder à _Facebook, Twitter, Whatsapp, Instagram, Viber, Google+, Skype, Baidu tieba, Pinterest, Linkedin, Tagged, Badoo, Myspace, Youtube, Videos, Buzznet, Meetup Snapfish et Imo_ à partir de leurs mobiles. Seuls les internautes ayant installé des applications des réseaux privés virtuels (RPV) autrement appelés VPN (Virtual Private Network) naviguent sans problème.
L’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) considère que cette limitation d’accès aux réseaux sociaux, un de ses canaux de transmission d’informations, est une entrave au travail journalistique dans son ensemble et une privation de droits d’accès à l’information pour ses lecteurs basés en RDC. 
Par Conséquent, MILRDC dénonce et proteste contre cette décision qui constitue une atteinte à la liberté de la presse et au droit à l’information.
MILRDC réaffirme son attachement au respect de la Constitution et des droits humains qui garantissent le droit à l’information.
www.milrdc.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *