Société

​Réhabilitation de Nzolana à Ngaliema:Le bonheur des uns fait le malheur des autres

C’est tous les jours que le grand caterpillar de l’entreprise de construction chinoise, Crec-8, écroule des maisons construites le long de l’avenue Nzolana en pleine réhabilitation.

Selon les riverains, ces travaux ont débuté il y a 3 semaines. «Ici, à Verkys, depuis que cette opération a été lancée, tous les murs de clôture d’un côté de l’avenue ont été écroulés», a fait savoir un habitant de ce coin.

«Les chinois et le chef du quartier avaient convoqué une réunion, il y a 2 mois avec les propriétaires de parcelles le long de Nzolana. Ils nous ont demandé d’apporter les documents parcellaires pour bénéficier de quelque chose au cas où la parcelle serait touchée, cependant rien n’est fait», a témoigné Guy Nsimba, victime.

De l’autre côté, la population de Sangamba est contente de la réhabilitation de leur principale route. «Ils jouissent des fruits de leur injustice. Certains personnes ont construit sans tenir compte des limites tracées par le CADASTRE», a soutenu un passant.

Pendant ce temps, la CREC-8 ensemble avec ses partenaires sont déterminés à finir les travaux selon le calendrier publié, soit dans 18 mois.

Dieumerci Kalewu

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *