Education Politique Société

​L’université de Kinshasa en feu ce 21 juillet 2017

A la base de ces échauffements, la protestation contre l’enlèvement de deux  de leurs camarades étudiants, a-t-on appris. 

Ces derniers exprimant, avec la dernière énergie, leur mécontentement face à ces actes qu’ils qualifient de terrorisme qui serait très fréquent ce dernier temps selon un étudiant trouvé sur place, ont cassé et brûlées des véhicules et autres. 

 » Nous ne jurons que par la libération de nos camarades, ils font ça pour nous faire peur. Nous condamnons avec la dernière énergie ces actes irresponsables et cruels », a soutenu cet étudiant visiblement très décidé.  

Selon les dernières informations de cet avant midi, plusieurs blessés et un mort par balle. Un bilan qui pourrait, probablement, s’alourdir avec cette tension qui monte au lieu de baisser.

L’autorité compétente est appelée à trouver rapidement une solution face à ce mécontentement qui ne dit pas encore son dernier mot avec tout ce qui en découle déjà.

Blaise Puala

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *