​La Cenco conteste la nomination de Bruno Tshibala 

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a exprimé son désavoue sur la nomination de Bruno Tshibala comme premier ministre, qu’elle considere comme une entorse à l’Accord du saint sylvestre.
D’après actualite.cd, les évêques ont déclaré n’avoir aucun commentaire à faire en ce qui concerne leur soutien au Premier ministre. 
 » La Cenco déplore que les consultations entre le Chef de l’État et le Chef de la délégation du Rassemblement aux négociations aux termes desquelles allait être nommé le Premier ministre n’aient pas eu lieu. Malgré tout, un premier ministre a été nommé. Ceci constitue une entorse à l’accord de la saint sylvestre et explique la persistance de la crise », dit à la Cenco dans une déclaration publiée ce vendredi 21 avril 2017.
Les évêques soulignent qu’il n’ont rien avoir avec la personne du Premier ministre mais ils se sont exprimés par rapport à l’accord.
Samuel Matondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *