Politique

​Bernard Kayumba défie Félix Tshisekedi

« Félix Tshisekedi ne peut pas imposer sa volonté au peuple », telle est la réaction de Bernard Kayumba, président du Parti du Nouvel Élan du Congo (PANECO) aux propos de Félix Tshisekedi, qui a préconisé une transition de 6 mois sans l’actuel chef de l’État en cas de non organisation des élections d’ici le 31 décembre 2017.

Le discours tenu par Félix Tshisekedi, Président du Rassemblement de l’opposition, faisait suite à la déclaration de Corneille Nangaa, Président de la Commission électorale nationale indépendante. Ce dernier avait annoncé l’impossibilité technique d’organiser les élections avant le 31 décembre 2017.

Pourtant, Bernard Kayumba reste convaincu que seule la CENI peut proposer un meilleur calendrier pour des élections transparentes et apaisées.  » Monsieur Félix Tshisekedi est un politicien respectable mais il ne représente aucune institution de l’État. Il n’a donc pas d’injonction à donner », soutient le Président du PANECO.

Pour Bernard Kayumba, la question de la conduite du pays en cette période a déjà été tranchée par la Cour constitutionnelle.

Casimir Mbiyavanga

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *