​After CENCO: COMMUNIQUÉ NOGEC N°011/03 /2017 RELATIF À L’ÉCHEC DU DIALOGUE

Le mouvement citoyen Nouvelle génération pour l’émergence du Congo, NOGEC, prend acte de l’échec des négociations directes conduites par la CENCO, entre les signataires de l’accord du 18 octobre 2016, dit accord de la cité de l’union africaine et les non signataires, ainsi qu’une frange de la société civile ; 

NOGEC n’en est nullement surpris car tous les indicateurs étaient réunis pour qu’elles accouchent d’une grosse souris, parmi lesquels l’on peut citer la division du Rassemblement,  la course effrénée vers le partage des postes ( primature), le parti pris de la Cenco, la mauvaise foi de la Mp, le décès du président Tshisekedi…
NOGEC pense en toute objectivité que la responsabilité de cet échec doit être partagée à toutes les parties prenantes qui ont clairement démontré leur incapacité à transcender leurs intérêts égoïstes au profit de la République ; 
NOGEC demande au peuple congolais de se désolidariser de tous ces politiques véreux et sans scrupules;
NOGEC pense qu’enfin le Rassemblement  pourra prioriser l’inhumation du président Tshisekedi dont la dépouille gît encore sur le sol étranger et met en garde quiconque, fut-il membre de famille, qui autoriserait son inhumation provisoire en Belgique ; 
NOGEC appelle le Rassemblement aile Olengankoy-Tshibala et aile Felix Tshisekedi – Lumbi à respecter la dernière volonté du Sphinx, celle de l’unité, de la concorde et à revenir au bon sentiment, privilégiant ainsi le consensus ;
NOGEC exige le remboursement au trésor public des  perdiems perçus par les délégués à ces pourparlers pour n’avoir pas atteint l’objectif ;
NOGEC promet de déballer son d’actions dans les prochains jours. 
Fait à Kinshasa, le 28 mars 2017
Dr Ivan Ilunga 

SG NOGEC 
NOGEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *